Datation des eaux souterraines (CFC-SF6)

Remplissage Flacon
Les chercheurs et ingénieurs de la plateforme CONDATE Eau sont spécialisés dans la datation des eaux récentes par analyse des CFCs (chlorofluorocarbones) et du SF6 (hexafluorure de soufre), gaz anthropiques produits depuis les 60 dernières années et qui se sont accumulés dans l’atmosphère.
Les eaux souterraines enregistrent la signature atmosphérique  lors de leur recharge et la conservent* au cours de leur circulation. L'analyse des traces des CFC et SF6 contenus dans ces eaux permet donc d'estimer une date de recharge, un temps de résidence voire une distribution des temps de résidence.

Quelle est la vulnérabilité de la nappe ?

Les CFC et le SF6 sont donc des traceurs de la vulnérabilité des nappes souterraines et ce, quel que soit l'âge de la nappe souterraine car la présence de ces composés gazeux dans une nappe d'eau implique directement la présence d'une certain proportion d'eau infiltrée au cours de la seconde moitié du XXeme siècle et donc potentiellement marquée par les activités anthropiques de cette période. Les CFC et le SF6 sont des gaz anthropiques dont la production n"a commencée qu"au milieu du XXeme siècle, en conséquence ce sont de réels traceurs des eaux souterraines infiltrées au cours des 60 ans dernières années. La majorité des polluants qui peuvent actuellement conduire à un arrêt d'exploitation de la ressource (nitrates, pesticides…) sont plus ou moins liés au remembrement agricole et à l'intensification des activités anthropiques de la seconde moitié du XXeme siècle.

Quel est le temps de résidence dans l'aquifère ?

La datation des eaux souterraines au travers du dosage des CFC et du SF6 permet, dans les meilleurs cas, d'estimer l'âge de l'eau (ou temps de résidence de l'eau dans la nappe souterraine) à plus ou moins 5 ans. Néanmoins, même dans des cas moins favorables à une datation précise, la présence ou l'absence de tels composés anthropiques dans les nappes phréatiques permet de mieux appréhender le fonctionnement hydrogéologique de la nappe et les éventuelles perturbations liées à son exploitation (intrusion d'eau récente liée à des flux préférentiels verticaux induits par le pompage).

La plateforme CONDATE Eau propose son expertise en datation des eaux souterraines et en hydrogéologie pour fournir des éléments de réponse aux questions suivantes :
  • Quel est le délai de réponse de l'ouvrage à une pollution  ? Comment la qualité de l'eau peut-elle évoluer ?
  • Quel est le taux de renouvellement des nappes ? Quelle est leur origine ? Quelle part d'eau est potentiellement vulnérable ? Y-a-t-il un risque de surexploitation ?
Puits

* dans des conditions oxydantes, peut être influencé par les processus de mélange.