MIMS

Depuis plusieurs années, les progrès technologiques en chimie analytique ont permis l’émergence de nouveaux instruments et capteurs repoussants de plus en plus les limites en termes de sensibilité, précision, rapidité, mobilité, autonomie, maintenance, etc…

Mims

C’est le cas des MIMS (Membrane Inlet Mass Spectrometer) développés par la plateforme CONDATE-Eau avec la société Hiden Analytical dans le cadre du doctorat d’Eliot Chatton (projet CRITEX).

Grâce à une membrane sélective ainsi qu’à un quadripôle compact et robuste, ces MIMS peuvent extraire et mesurer avec précision en continu sur le terrain une grande variété de gaz dissous de l’eau. L’observation in situ à haute-fréquence de ces traceurs environnementaux nous permet depuis, de développer des applications dans l’hydrologie opérationnelle (diagraphies, essais de traçage, cartographies, suivis haute-fréquence, …) afin de caractériser les hydrosystèmes et notamment :

  • le temps de résidence et l’origine des eaux continentales (vulnérabilité, recharge, mélanges)
  • les échanges entre compartiments hydrologiques (nappe-rivière, nappe-lac, échanges côtiers)
  • le transport de matière dissoute (contaminants) dans les hydrosystèmes (dispersion, diffusion)
  • la réactivité biogéochimique des milieux aquatiques (certains services écosystémiques)
  • les échanges gazeux eau-atmosphère (émissions de gaz à effet de serre) 

 

Le MIMS dans le labo mobile prêt pour le terrain...

 

Mims Labo2

Mims Labo

...et pour une balade sur l'eau

20170608_123311--Copier-.jpg